Comment performer sans travailler plus fort

Est-ce que ça vous arrive de vous sentir insatisfait à la fin de votre journée parce que vous n’avez pas réussi à accomplir ce que vous désiriez?

Ce sentiment d’insatisfaction relié à la liste de choses à compléter qui ne cesse de s’allonger et qui vous semble impossible à réaliser?

Ou peut-être que malgré tous vos bons résultats, ce sentiment d’insatisfaction continue à vous hanter parce que vous croyez que vos accomplissements ne sont pas suffisants?

Peu importe les niveaux de réussite que vous recherchez, si vous avez tendance à vous taper sur la tête lorsque vous n’avez pas réussi à performer selon vos attentes, vous avez développé ce qu’on appelle en psychologie de la performance : le « pattern de la performance destructeur ».

Je vous explique…

Dans n’importe quel aspect de votre vie, vous vous considérez probablement comme une personne qui performe. Vous êtes une personne d’action, vous avez le souci du détail, vous aimez les choses bien accomplies, vous vous souciez de bien répondre aux exigences de votre patron ainsi que celles de vos clients. Vous avez également vos propres attentes de vous-même en lien avec votre idéal de vie, autant au niveau professionnel que personnel et relationnel.

Maintenant, au moment où les résultats que vous attendiez ne s’alignent pas à vos attentes de performances, que faites-vous?

C’est à ce moment-là que le pattern destructeur débute par la critique de soi : « Comment ça se fait que je n’ai pas vu ça arriver? » « Qu’est-ce qui ne va pas avec moi? » « Qu’est-ce que je fait de mal ou de pas correct? » « Pourquoi ça ne fonctionne pas pour moi? »

Lorsque ce style de dialogue interne se poursuit, il agrippe l’auto-sabotage au passage en délibérant sur des propos encore plus malsains, tels que : « Je ne suis bonne à rien » « Je ne réussirai jamais à faire tout ce qu’on me demande » « Je ne suis probablement pas à la bonne place » « Ça ne doit pas être pour moi » « Je ne suis probablement pas bonne pour ça »

Ces propos troublants font naturellement surgir le doute de vous-même, qui engloutit d’un coup la confiance que vous avez déjà eue en vos capacités, mais qui semble s’être dissipée par ce sentiment étreignant.

Plus vous passez de temps dans cet état, plus vous vous dégradez et vous endommagez le cœur de votre estime de vous-même qui est pourtant essentiel à préserver si vous désirez vraiment réussir à performer.

Mais, comme toute bonne personne performante, vous décrochez de cette stupeur en vous donnant un bon coup de pied au derrière et en vous disant : « Je vais travailler plus fort! »

Dites-moi… Travailler PLUS fort, ça ressemble à quoi?

Travailler plus d’heures? Tenter de résister au stress davantage? Prendre plus de responsabilités? En faire encore plus pour les autres et moins pour soi? Continuer d’avoir les mêmes attentes démesurées et lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous, continuer de se critiquer davantage, saboter ses accomplissements, semer le doute, engloutir sa confiance, affaiblir son estime et recommencer à travailler plus fort?Que diriez-vous si je vous proposais, au lieu de travailler plus fort, de percevoir votre performance différemment? Vous seriez intéressé de savoir comment vous y prendre?

Eh bien voilà, devant une situation dont vous n’êtes pas satisfait des résultats, de votre performance ou dans laquelle vos attentes n’ont pas été comblées, au lieu de passer au jugement infernal de votre performance, pourquoi ne pas en retirer les bienfaits, les apprentissages et les acquis de cette expérience en vous posant les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je peux apprécier de cette expérience? Qu’est-ce qui s’est bien passé? Qu’est-ce que j’ai réussi à compléter, à faire, à obtenir, à accomplir, à créer…?

Ça bat la critique de soi, n’est-ce pas?

  • Qu’est-ce que je peux apprendre de cette situation? Qu’est-ce que je peux comprendre qui me permettra d’adopter une différente approche la prochaine fois?

Beaucoup mieux que de s’auto-saboter, n’est-ce pas?

  • Qu’est-ce que j’ai acquis dans cette expérience? Plus de compétences? Plus de pratique? De la maîtrise de soi? De quoi puis-je être fière?

La confiance ne tarde pas à faire surface avec ce style de questionnement, n’est-ce pas?

  • Qu’est-ce qui est véritablement important pour moi?

Pour faire ressortir vos valeurs, votre mission, vos attributs, LA personne que vous êtes vraiment…

  • Quelle est mon intention lors d’une prochaine journée ou une prochaine expérience de performance?

… Faire du mieux de mes capacités!...

Ça, c’est une réponse d’une personne qui a compris que performer, c’est aussi se respecter et être bienveillant envers soi-même.

Alors, la prochaine fois que vous vous prendrez à vous taper sur la tête parce que vous n’avez pas atteint vos objectifs ou que la journée ne s’est pas passée comme vous l’avez prévu, prenez un temps d’arrêt pour vous poser ces questions et ainsi… performer en toute conscience!

Pour plus de trucs et astuces sur la performance, téléchargez ces 3 capsules gratuites sur le succès!

Chaîne youtube : 

https://www.youtube.com/channel/UCeunFNYwaX18JvQWWW9UwtA

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Un livre qui peut changer votre vie!
Un livre qui peut changer votre vie!
Les gens qui me connaissaient depuis plus de 20 ans peuvent dire que je ne suis plus du tout la même personne que j’é...
Lire l'article
Je m’aime et je m’accepte comme je suis…
Je m’aime et je m’accepte comme je suis…
Comment cette phrase résonne pour toi? Personnellement, ça m’a pris du temps à l’intégrer à l’intérieur de moi. Dans...
Lire l'article
La loi de la valeur ajoutée
La loi de la valeur ajoutée
« Votre véritable valeur repose sur ce que vous donnez de plus par rapport à ce que vous recevez comme paiement. »  –...
Lire l'article