Quels modèles de communication utilisez-vous le plus souvent?

Ce mois-ci je vous propose d’effectuer une petite rétroaction intérieure pour évaluer le style de communication que vous utilisez le plus souvent.

En lisant la description de chacun des modèles suivants, posez-vous les questions suivantes :

  1. Quels modèles utilisez-vous le plus souvent.
  2. Dans quelles circonstances utilisez-vous ces modèles le plus souvent?
  3. Quel impact avez-vous sur les autres lorsque vous utilisez ces modèles? Cet impact est positif ou négatif?
  4. Quels modèles auriez-vous intérêt à utiliser moins souvent?
  5. Quels modèles auriez-vous à utiliser plus souvent?
Modèle « PASSIF » Écoute les autres parler.  Parler peu. Veux éviter la confrontation.  
Modèle « ÉGOTISTE » Contrôle de la conversation en parlant que de ses histoiresConversation très centrée sur soi et très peu sur les autres. 

 

 

Modèle « AUTORITAIRE » (parent) Messages sont principalement verbalisés de façon dictatoriale. Conversation majoritairement axée sur le point de vue de l’émetteur  
Modèle « VICTIME » (enfant) Conversation de blâme, où la responsabilité est projetée sur les autres et les circonstances externes.  
Modèle « PERSÉCUTEUR » Utilise un langage de menaces, d’insultes  et de manipulation pour inciter l’action par la crainte.
Modèle « CONFRONTATIF »  Conversation argumentatrice, axée sur la « conviction » de l’autre et/ou  le besoin de gagner son point. 
Modèle « ACTIF » Stimule la conversation en faisant parler les autres. Il aime compter des histoires. Humoristique. 
Modèle « ASSERTIF »  Demande faite de façon claire et précise sur un ton calme et ferme dans le but d’inciter l’autre à modifier un comportement non favorable. 
Modèle « DIALOGUE » Conversation axée sur la relation. Contrôle de soi, conscience de l’autre, échange mutuel d’énergie positive, d’idées, de concepts…  
Modèle « COACH » Conversation axée complètement sur l’autre.Principalement animé par une approche de questionnement, d’écoute active et de reformulation.Active la conscientisation, le changement de perception, le changement de comportement, le développement de soi, l’atteinte d’objectifs, la résolution de défis…

 

Vous remarquerez probablement que les modèles en rouge sont ceux que nous avons appris à utiliser, principalement par imitation de notre entourage.

Sachez que ces approches activent la même fréquence de votre interlocuteur, c.-à-d. la confrontation de votre part active la confrontation ou l’argumentation de votre interlocuteur.

Si vous vous questionnez sur la ou les raisons de certains de vos conflits, la façon dont vous communiquez  votre message et votre point de vue fait partie de ces raisons.

Si vous avez le goût d’apprendre à utiliser les modèles « dialogue », « assertif » et le modèle « coach », je vous invite à participer à une de nos formations sur la communication A.D.É.Q.U.A.T.E ou de vous inscrire à quelques sessions privées.

Bonne communication!