Le secret #1 pour rendre une nouvelle habitude alimentaire permanente

Est-ce que vous trouvez que c’est difficile de perdre du poids?

Est-ce que, même si vous savez ce que vous avez à modifier pour atteindre votre poids santé, vous avez de la difficulté à maintenir vos nouvelles habitudes?

Vous suivez votre engagement pendant 2 jours, 2 semaines, quelques mois et puis vous abandonnez?

Saviez-vous que ce profil est commun chez l’humain? D’autant plus qu’il est relié à un mécanisme fonctionnel du cerveau humain.

Avant de vous partager la formule de remplacement pour rendre n’importe quelle habitude permanente, regardons ensemble les défis que j’entends de mes clients qui désirent perdre du poids et retrouver une relation saine avec la nourriture :

  • C’est difficile de résister à la tentation lorsque je vois les autres manger.
  • C’est difficile d’arrêter de grignoter, puisque j’ai acquis cette habitude dans ma jeunesse.
  • C’est difficile de changer des habitudes, lorsque les membres de ma famille ne veulent pas manger santé.
  • C’est difficile de changer de mauvaises habitudes bien ancrées!
  • C’est difficile de rester motivée à l’engagement de départ.
  • C’est difficile de NE PAS penser à de la nourriture, lorsqu’on est confrontée à des centaines de publicités par jour.
  • C’est aussi difficile de changer lorsqu’on a l’impression de tourner en rond, de jouer au yoyo avec notre poids et de revenir à la case départ.

Selon vous, qu’est-ce qui rend le processus difficile?

La réponse de cache derrière le fameux secret que bien des gens ne connaissent pas : nos neuroassociations!

Vous savez, le cerveau ne fonctionne pas sous une base logique, mais bien sous un mécanisme d’associations.

Si je vous dis le mot : crème glacée… qu’est-ce qui se passe dans votre cerveau?

Vous aurez une image qui vous viendra en tête, vous aurez un ressenti relié à cette image, vous aurez une histoire, une expérience, une croyance, des mémoires associées à ce mot. Peut-être que la crème glacée est associée à ce qui est plaisant, réconfortant, rafraîchissant, bon pour vous…

Un autre aspect du cerveau à considérer est le fait qu’il comporte 2 forces motivatrices à l’intérieur de nous: notre inconscient nous pousse à éviter la douleur et à reproduire ce qui est plaisant.

Cela veut dire que si vous avez associé que manger une crème glacé, c’est plaisant, agréable et réconfortant, votre cerveau, de par ce mécanisme de fonctionnement, vous envoie le message d’en manger davantage.

Cela veut aussi dire que si vous avez associé que la nourriture santé n’a aucun goût, qu'elle n’est pas nourrissante, qu'elle n’est pas plaisante à manger, qu'elle ne rassasie pas, etc., votre cerveau vous enverra le message d’éviter d’en manger, puisque l’image et le sens sont associés à ce qui est pénible, une menace à éviter.

Alors, vous comprenez maintenant pourquoi il est si difficile de cesser de manger du sucre, du sel, des aliments de réconfort et des aliments qui vous rappellent votre enfance.

Vous comprenez pourquoi il est difficile de changer des habitudes que vous avez associées comme « bonnes ». Par exemple, manger un bon bol de céréales avant de se coucher, manger en regardant la télé, un bon verre de vin après une journée stressante…

Et que c’est si difficile d’adopter des habitudes que vous avez associées à « pénibles » comme s'entraîner, manger des légumes, cesser de manger lorsqu’on se sent rassasié, réduire ses portions, manger seulement lorsqu’on a fait et non par envie…

Que faire de ces neuroassociations bien ancrées qui ne supportent pas notre objectif minceur?

On veut les changer bien sûr! Comment, me demanderez-vous?

De 2 façons: par des phrases de remplacement et par des techniques de reconditionnement PNL (dont je vous parlerai plus tard).

Les phrases de remplacement consistent à modifier les mots dans le but de formuler un message qui représente vraiment ce que je veux atteindre comme résultat :

Prenez la phrase qui représente l’association: « J’aime manger! J’adore la crème glacée! » : représentation du plaisir.

Dans ce cas, je peux soit rehausser le plaisir avec une phrase qui supporte mon objectif : « J’aime encore mieux atteindre mon poids santé. Je préfère me sentir mieux dans ma peau. »

Ou une phrase qui associe de la douleur à manger de la crème glacée : « La crème glacée s’accumule dans mes fesses! » Ça, c’est pénible!

 

Si vous voulez activer une bonne habitude, comme manger plus de légumes, par exemple, vous voulez associer des éléments de plaisir :

« Je mets de la couleur dans mon assiette »

« Je mange plus et j’ai moins de calories »

« Avec de l’assaisonnement, mes légumes goûtent très bon!

« Mon corps aime ce qui est bon pour lui »

ou ajouter de la douleur à ne pas faire :
« Mon corps n’aime pas le sucre » - « Ça le fait réagir et il grossit »
(pénible).

 

Étrange, vous me direz? Oui, au début, parce que vous n’êtes pas habituée à vous parler de cette façon.

Mais imaginez un instant si, lorsque vous étiez enfant, on vous avait inculqué ces phrases au lieu de vous donner des biscuits au chocolat pour vous récompenser ou vous garder tranquille!

Le conditionnement mental existe que vous le vouliez ou non et que vous y croyiez ou non.

Ce que je vous propose, c’est d’utiliser le fonctionnement habituel de votre cerveau en VOTRE faveur. C’est la puissance de la PNL.

Comme mentionné plus tôt, vous pouvez modifier vos neuroassociations à travers les techniques de la PNL. Ces techniques effectuées en état de conscience modifié ou en relaxation profonde permettent de travailler plus en profondeur et ainsi reconditionner l’inconscient plus rapidement.

Si vous souhaitez expérimenter ces techniques pour atteindre votre poids santé, vous sentir bien dans votre peau et cesser de jouer au yoyo avec votre poids, ainsi que reconditionner de façon permanente de bonnes habitudes de vie, j’ai créé un programme en ligne nommé Perdre tes kilos avec ton cerveau qui pourrait vous aider à atteindre une fois pour toutes votre résultat désiré.

J’utilise une formule à 7 étapes dans laquelle je vous amène à prendre conscience de comment ça se passe chez vous en relation avec la nourriture.

Je vous propose des stratégies de remplacement pour contrer le comportement à modifier, et à travers des techniques spécifiques effectuées en relaxation profonde, je vous amène à reprogrammer votre inconscient à penser, ressentir, imaginer et agir autrement.

Je vous offre d’expérimenter une semaine de mon programme pour 1$ seulement!

C’est moins dispendieux qu’un café!

Au plaisir de vous revoir dans le programme!

Partagez cet article!