Vivez sans stress

"Certaines personnes pensent que résister rend plus fort – mais parfois se laisser aller rend plus fort aussi." – Inconnu

L’esprit humain adore trouver des raisons de stresser.

Il semble qu’il y ait toujours une source d’anxiété dans notre vie. Quand la cause de cette anxiété disparaît, nous sommes heureux, mais seulement pour un petit moment, jusqu’à ce que nous trouvions une autre raison de stresser.

J’ai souvent remarqué ce schéma dans ma propre vie. Aussitôt qu’un de mes problèmes était enfin résolu, il fallait que mes pensées en trouvent un nouveau.

Par rapport à d’autres hommes, je suis très maigre, et ce, depuis mon plus jeune âge. Cela m’a valu d’être la cible des moqueries de mes camarades. Même si je rigolais avec eux, je me sentais vraiment très mal.

Je sentais que quelque chose n’allait pas, car j’étais différent.

Puis, j’ai commencé à faire de l’exercise pour prendre du poids. Cela a pris du temps, car mon corps était naturellement fait pour être maigre. Mais petit à petit, j’ai commencé à voir des résultats positifs au niveau des muscles.

Cependant, les résultats s’arrêtèrent là. Je n’étais toujours pas satisfait de mon corps, alors que c’était le but principal de mon entrainement.

Je me sentais toujours maigre et il y avait toujours quelque chose dans mon corps qui ne me plaisait pas.

C’est là que j’ai compris que je jouais à un jeu que je ne pourrai jamais gagner. Le problème n’était pas mon corps. Le problème venait de ce que disaient mes pensées à propos de mon corps.

Fondamentalement, tant que votre esprit vous guide et vous fait fonctionner, il va amener des « problèmes » sur lesquels vous allez vous focaliser.

Chaque fois qu’un dilemme est résolu, un autre apparaît sûrement et semble être aussi stressant que le précédent.

Mais la bonne nouvelle est qu’il existe un moyen de briser le cercle vicieux du stress. Cela commence quand vous réalisez que cette inquiétude est inutile et nuisible.

Une fois que vous vous êtes rendu compte de la négativité créée par cette manière de penser, il sera plus facile de vous libérer de vos « problèmes » définitivement.

Voici une liste des facteurs de stress courants que personne ne devrait inutilement subir. Le simple fait de les reconnaître est un bon début pour vous en débarrasser.

Facteur de stress #1: Le temps

Quand nous regardons une horloge, nous ne voyons pas uniquement les aiguilles disposées sur le cadran. Nous voyons aussi la signification que notre esprit va associer à l’heure de la pendule.

Dans ma tête, voilà ce que je me dis habituellement: « Oh wow, il est déjà 14h. J’aurais dû finir tout mon travail. J’aurais dû me réveiller plus tôt, comme je m’étais dit hier soir. Je n’arrive jamais à tenir mes promesses, n’est-ce pas? Pourquoi j’échoue dans tout ce que je fais? »

Vous voyez, si vous laissez vos pensées prendre le dessus, elles vont échafauder une histoire horrible à partir d’un fait aussi insignifiant que l’heure.

Voici une autre méthode. Vous pouvez simplement constater qu’il est 14h sans attribuer une signification à cette heure. Dîtes-vous que chaque instant vous offre un nouveau départ.

Facteur de stress #2: Ce que les autres pensent de vous

N’y a-t-il pas rien de plus ridicule que de stresser à cause de ce que les autres pensent de vous?

Tout d’abord, peu importe ce que les autres pensent de vous. Certaines personnes vont vous apprécier, d’autres non. Vous ne pouvez rien y faire.

Deuxièmement, l’opinion des autres à votre égard n’est même pas votre affaire. Ils ont tout à fait le droit de penser ce qu’ils veulent.

Troisièmement, on ne peut jamais vraiment savoir ce que les autres pensent de nous. Il faudrait être capable de lire dans leurs pensées pour réellement le savoir…

Il est donc vraiment idiot de perdre du temps à stresser à propos de ce que les autres pensent de vous alors que vous ne pouvez pas contrôler cette situation.

Facteur de stress #3: Votre réussite

En ce qui concerne votre soi-disant état d’échec, est-ce qu’il vous arrive d’envier les gens qui ont réussi? Pensez-vous que quand vous atteignez cet état furtif de réussite, vous serez enfin satisfait et heureux?

Nous avons tellement d’attentes sur la vie que nous pourrions avoir si nous réussissons.  Mais ces hypothèses ne sont pas fondées, vu que nous n’avons pas encore vécu cela.

Est-ce que la terre va s’arrêter de tourner si nous n’arrivons pas à atteindre cette réussite?  Certainement pas.

Est-ce que vous allez décevoir les gens si vous ne réussissez pas? Probablement pas, car ils ont leurs propres soucis, de toute manière.

Peut-on mesurer la réussite?

Il est donc grand temps de cesser de s’inquiéter à propos de la réussite et de commencer à faire ce que vous aimez. Je fais ce que j’aime en ce moment en écrivant ce texte concernant la possibilité de vivre une vie meilleure.

Jusqu’à présent, je n’ai jamais entendu parler de meilleure réussite que celle du bonheur que vous éprouvez au moment présent.

Facteur de stress #4: Votre âge

Nous nous faisons inutilement du mal en associant notre propre âge à une certaine manière de penser.

Nous nous faisons une idée de ce que la vie devrait être à un certain âge. Cette idée existe en  grande partie parce que la société nous a forcés à penser ainsi depuis notre plus jeune âge. Mais nous ne pouvons pas seulement accuser la société. Nous acceptons nous-mêmes de jouer le jeu.

Nous ne devrions pas nous comparer aux autres personnes de notre âge. Si nous cessons de nous comparer aux autres, nous serons, sans doute, beaucoup mieux dans notre peau et nous pourrons plus facilement accepter notre situation actuelle.

De toute façon, l’âge n’est qu’un numéro. La partie éternelle qui est en nous n’a pas d’âge, elle ne vieillit donc jamais. Vivez selon ce principe, au lieu de donner aux chiffres un pouvoir qui va nuire à votre humeur et peut-être même notre bonheur.

Facteur de stress #5: Votre environnement

Byron Katie dit, « Quand je conteste la réalité, je perds, mais seulement à 100%. »

Cette citation est parfaite pour expliquer le plus important facteur de stress: résister au moment présent.

Nous sommes nombreux à nous battre quotidiennement contre l’environnement dans lequel nous évoluons. Il faut cesser de se battre contre la vie, c’est complètement inutile. Il faut plutôt travailler en harmonie avec elle et faire le choix d’être heureux.

C’est cette résistance à « ce qui est » qui mène la majorité d’entre nous, ou même tout le monde vers des souffrances inutiles auxquelles nous sommes tellement habitués.

J’ai moi-même été un grand résistant à ma situation de vie. Je croyais que résister  à ma situation et la combattre m’apporterait le bonheur, mais cela n’a pas fonctionné. La résistance ne nourrissait qu’elle même et ne m’entrainait que vers plus de résistance et par conséquent, plus de souffrance.

C’est seulement lorsque je suis devenu ami avec le moment présent que j’ai commencé à connaitre la paix.

Psssst! Ici Nancy! Tu veux apprendre à contrôler tes pensées et ton stress pour tirer le meilleur de toi-même? Jette un oeil à mon programme en ligne "La pleine conscience des ses émotions"!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Un livre qui peut changer votre vie!
Un livre qui peut changer votre vie!
Les gens qui me connaissaient depuis plus de 20 ans peuvent dire que je ne suis plus du tout la même personne que j’é...
Lire l'article
Je m’aime et je m’accepte comme je suis…
Je m’aime et je m’accepte comme je suis…
Comment cette phrase résonne pour toi? Personnellement, ça m’a pris du temps à l’intégrer à l’intérieur de moi. Dans...
Lire l'article
La loi de la valeur ajoutée
La loi de la valeur ajoutée
« Votre véritable valeur repose sur ce que vous donnez de plus par rapport à ce que vous recevez comme paiement. »  –...
Lire l'article