Comment se faire de bons amis!
juin 3, 2016
La règle des 20 secondes
juin 3, 2016
Show all

3 leçon d’affaires

Vous venez de vous partir en affaires? Ou peut-être que vous avez le goût de le faire, mais vivez un peu anxiété face à l’inconnu? Il y a tellement de choses à penser, à organiser et à faire!  

Je vous comprends, je me suis senti de la même façon lorsque nous avons créé notre entreprise il y presque 20 ans déjà! À ce moment-là, je ne savais pas ce que je sais aujourd’hui! Si j’avais su, j’aurais probablement agi très différemment dans certaines situations. Mais bon, on fait tous du mieux de nos capacités avec les ressources que nous avons à ce moment-là, n’est-ce pas?

 Si vous me permettez, j’ai le gout de vous partager 3 leçons d’affaires ou apprentissage qui nous ont vraiment aidés dans notre parcours entrepreneurial. 

Avant de vous parler de ma première leçon, je dois vous expliquer que notre décision de devenir entrepreneurs s’est faite plutôt suthree-fingers-smallr un concours de circonstances que sur un désir de longue date. Mon conjoint et moi étions membres des forces armées canadiennes et c’est en 1995, au début de leur diminution d’effectif que mon conjoint a perdu son emploi. (son poste a complètement été aboli). C’est suite à cette expérience que nous avons contemplé le désir de se partir en affaires.  Mon conjoint a débuté par lui-même – pour garder un salaire stable pendant un certain temps et je l’ai rejoint 2 ans plus tard.

Comme mentionné au début, tout était du nouveau pour nous. Les défis, la peur, l’inconnu faisaient partie de notre quotidien, mais étonnamment, nous avions tout de même au plus profond de nous-mêmes la certitude que si on travaillait ensemble vers un but commun, et si on travaillait dans nos forces respectives, avec de la persistance, on réussirait.

Et puis, on a réussi!

La première leçon que nous avons apprise est la suivante :

Parfois les circonstances de la vie, qui nous semble négative au moment présent (perte d’emploi)– s’avèrent être un tremplin pour un futur prometteur. 

Donc, ma perception maintenant c’est qu’à chaque fois que ça va mal dans nos affaires, au lieu de me morfondre sur ce qui ne va pas, je me réjouis par l’anticipation que le meilleur reste à venir.

En 19 ans, nous en avons eu une multitude de bons coups et une multitude de défis. C’est ce qui fait grandir une entreprise…les défis. Ce n’est pas plaisant lorsqu’on les vit, mais c’est la seule façon d’apprendre et d’évoluer

… imaginer si une équipe de hockey gagnerait tous ces matchs, constamment…ça serait plaisant?

Qu’est-ce qu’elle apprendrait? Quelle motivation elle aurait d’améliorer son jeu? Comment les joueurs pourraient devenir meilleurs?

Donc quand ça va mal- souriez! Un état d’esprit ouvert et créatif qui vous mènera vers la solution.

La deuxième leçon :

 » S’ENTOURER D’EXPERTS! C’EST UN INVESTISSEMENT!  »

Lorsque nous avons commencé en affaires, on ne connaissait rien. À peine si je savais comment me servir d’un ordinateur! Encore moins des normes du travail, la gestion des employés, la gestion de la production- c’est une chose de passer de travailleur autonome à entreprise, des stratégies marketing, programme gouvernementaux, être un bon leader, trouver du personnel, embaucher les bonnes personnes, être productif, efficace, comprendre mes états financiers…

Dans nos premières années, ça nous prenait 4 personnes pour réussir à sortir notre productivité mensuelle. On pensait qu’on était très bons, jusqu’au jour ou on a fait la connaissance d’un vrai expert dans la fabrication de couronne. À lui tout seule, il sortait la production des 4! Oups, on venait d’apprendre qu’il y avait une marge entre la façon de faire que nous avions apprise dans l’armée et du secteur privé! 

Sachez que dans tous les aspects que je vous ai mentionnés, il par un y a un consultant, un agent, un conseiller, un mentor, un coach pour qui cet aspect est une expertise. Je vous encourage à rapidement prendre contact avec ces gens.

C’est bien d’apprendre par soi-même et d’apprendre de ses erreurs, mais c’est moins dispendieux d’apprendre des erreurs de quelqu’un d’autre!

Ce qui m’amène à mon troisième élément : Analyser vos résultats!

Pouvez-vous imaginer une équipe sportive qui ne comptabilise pas les résultats! ni pendant la joute, ni après. Les joueurs jouent et c’est tout.

Personne ne sait qui a gagné ou perdu. Pas de revue des jeux des membres d’équipe, pas de revue des joueurs de l’adversaire, pas de statistiques, donc personne ne sait qu’est-ce qui fonctionne, ne fonctionne pas, qui est le meilleur pointeur, le meilleur à compter des buts… 

Si c’était le cas, les joutes sportives ne seraient pas aussi excitantes, motivante autant pour les joueurs et les propriétaires que pour les clients, n’est-ce pas? D’autant plus qu’il n’y

En affaires, j’ai appris que c’était aussi important de comptabiliser les résultats qu’au niveau sportif pour analyser ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien.

  • Quels produits/ services sont le plus vendus.
  • Qui sont nos meilleurs clients?
  • Qu’est-ce qui les attire le plus?
  • Quelles activités de la stratégie marketing ont été profitables?
  • Quelle est notre productivité journalière maximale?
  • Quelle est notre profitabilité par service/produit/projet?
  • Dans l’équipe qui est l’expert dans la résolution de problème?
  • Qui est le plus doué à servir les clients?
  • À combien se comptabilisent nos pertes?
  • Qu’est-ce qui cause les pertes?
  • Et puis nos erreurs, quel en est la cause?
  • Contrôle de qualité? à la hauteur de nos attentes?

 Donc, c’est bien de produire et de servir, mais c’est encore plus important de savoir mon entreprise se porte!

Alors, en terminant je voudrais vous souhaiter bonne chance dans vos projets. Peu importe ce qui arrive aujourd’hui, sachez que si vous avez eu le gout de vous partir en affaires, c’est que c’est probablement la bonne chose pour vous. Ne laissez pas vos rêves s’estomper par une porte qui pourrait se fermer, parce que si vous continuez à alimenter votre désir entrepreneurial, d’autres portes s’ouvriront.

 Psstt … Tu as besoin de motivation? Prends 2 minutes et inscris-toi gratuitement à mon programme : un brin d’inspiration pour débuter ta journée du bon pied!

Print